questions Fréquentes sur les Gaz RS

Gaz RS-50 (R442A)

Le RS-50 (R442A) est un substitut HFC à faible PRG du R404A, du R507 mais aussi pour le R22, dans la plupart des applications à détente variable.

Ces 3 fluides ont un glissement de quasi similaires(entre 4.3 et 4.6)

Leur PRG est aussi proche, entre 1824 et 2107 pour le R407A.

La proportion de R227ea et de R152a ajouté dans le RS-50, permet une solubilité complète et plus stable des huiles en phase liquide et gazeuse, mais permet aussi d'augmenter les performances notamment en basses température. En effet, une bonne miscibilité augmente l’efficacité des systèmes frigorifiques. Ainsi l’huile ne pourra pas stagner dans les échangeurs comme dans les évaporateurs notamment à basses températures. Les échanges thermiques seront meilleurs si aucun film d’huile ne peut se créer sur les parois.

Voilà une des raisons de la plus haute performance du RS-50 sur tous les autres substituts actuels.

Oui. Il est complètement compatible aux huiles polyolester synthétique (POE) communément utilisés.

Non, le RS-50 n’est pas avec les huiles minérales et alkylbenzène pouvant être utilisés avec le R22. Un changement complet des huiles vers une POE est nécessaire en cas de replacement du R22 par le RS-50.

Le RS-50 à un coefficient de performance bien supérieur au R404A et R507, à basse température, ce qui apporte d’énormes économies d’énergie pour les utilisateurs. L’emprunte carbone est encore réduite par le PRG (GWP) de 1888 soit ½ du R404A.

Le RS-50 a pour objectif de remplacer, dans les nouveaux équipements, le R404A et R507 afin de bénéficier de son rendement énergétique supérieur et de son faible PRG.

Oui. RS-50 a été classé ASHRAE R442A avec une classification de A1, qui correspond à une faible toxicité et non inflammable dans toutes les conditions de fractionnement.

Les composants individuels qui composent RS-50 sont largement utilisés dans tous les compresseurs produits par les grands fabricants.

Les tests ont montré un COP considérablement plus haut du RS-50 par rapport au R404A et R507, ce qui entraine une économie d’énergie conséquente pour les utilisateurs.

Les tests effectués par des laboratoires indépendants ont démontré que le RS-50 à des rendements énergétiques supérieurs au R404A R507 R407A et R407F à basse température.

Comme le RS-50 est un mélange, la recommandation est de le charger dans le système sous la forme liquide. Toutefois, si la totalité du contenu de la bouteille est en cours de charge, la vapeur de fin de charge est acceptable.

La pression de refoulement du RS-50 est similaire au R404A et R507, et plus haute qu’au R22.

La capacité du RS-50 est supérieure au R404A et R507, avec une baisse de température plus rapide.

Les températures de refoulement du RS-50 sont inférieures à celles du R22 et plus hautes qu’au R404A et R507.

Le RS-50 est non inflammable à température ambiante et pression atmosphérique, et il a la même classification A1 que les R12, R134a, R404A, R409A (FX56), R507 (AZ-50), etc.

Les produits de décomposition du RS-50 soumis à une source à haute température sont semblables à ceux du R404A et R507. Les produits de décomposition dans chaque cas sont irritants et toxiques, et l'appareil respiratoire devra être porté lorsque la possibilité d'exposition existe. ( cf. fiche de sécurité).

Il n'y a pas de précautions particulières qui doivent être prises avec le RS-50. Comme avec tous les réfrigérants, le bon sens et un bon entretien sont toujours recommandés.

Oui. Le RS-50 est compatible avec tous les matériaux cou-ramment utilisés dans les systèmes qui ont été conçus et chargés de R404A, R507 et R22. Ainsi, la présence de ma-gnésium et d’alliages de zinc devra être évitée.

Oui. RS-50 peut être récupéré et réutilisé après une opération de nettoyage et de remise en état.

Utiliser le même type de lubrifiant polyester, changer le filtre déshydrateur et récupérer le fluide d’origine et recharger l’installation avec 10% de moins de fluide. Enfin ajuster ou changer la détente avec une valve 40% inférieur.

Si une huile minérale ou alkylbenzene est encore utilisée, comme souvent avec le R22, il est nécessaire de la changer avec une huile miscible, comme une polyolester. Veuillez vous rapprocher du fabricant de compresseur pour employer le bon type et viscosité. La quantité résiduelle d’huile initiale ne doit pas excéder 5 %.
Récupérer le fluide d’origine et recharger l’installation avec 10% de moins de fluide. Changer le filtre déshydrateur. Enfin, le débit massique du RS-50 étant le même que le R22, il n’est pas nécessaire de remplacer le détendeur, toutefois la surchauffe doit être vérifiée et le détente TXV ajusté si nécessaire.

Le RS-50 (R442A) est compatible avec les matériaux couramment utilisés dans les systèmes de réfrigération précédemment chargés de R22. En général, les matières qui sont compatibles avec le R22 peuvent être utilisées avec une interface RS-50 (R442A). Il est recommandé de vérifier la documentation de rénovation des fabricants de l'équipement et obtenir les recommandations des fabricants d'équipement en ce qui concerne la compatibilité des matériaux. Dans les premiers systèmes d'exploitation au R22, le remplacement de certains joints peut être nécessaire en raison de la composition différente du RS-50 (R442A) qui contient des HFC.

Des tests indépendants montrent que le RS-50 offre un COP bien supérieur au R404A et R507 à basse température.

Le RS-50 est conforme aux spécifications des réfrigérants de type ARI 700 pour les réfrigérants fluorocarbures.

Comme c'est le cas avec tous les CFC, HCFC et HFC, une exposition élevée au RS-50 peut produire des effets anesthésiques. Des expositions très élevées peuvent provoquer des anomalies du rythme cardiaque comme c'est le cas avec tous les CFC, HCFC et HFC frigorigènes de base.

RS-50 est non inflammable tel que défini dans les tests ASHRAE EN 681-09, et n'a donc ni point d'éclair, ni limite d'explosion. La température d'auto-inflammation du RS-50 n'a pas été déterminée, mais elle devrait être supérieure à 750°C.

Comme avec d’autres réfrigérants HFC, la zone doit être évacuée immédiatement. Les vapeurs peuvent se concentrer au niveau du sol et être longues à s’évacuer si la ventilation est insuffisante.

Les détecteurs de fuites utilisés avec les HFC sont adaptés pour une utilisation avec le RS-50.

conception : ©karmacommunication.fr - crédits photos - Mentions légales